Le double nettoyage… à l’huile

A première vue, l’idée de se nettoyer le visage avec deux produits huileux peut sembler plutôt étrange. Pourtant, c’est en voyant Caroline Hirons (la seule, l’unique) recommander des baumes et huiles nettoyantes et démaquillantes en premier et deuxième nettoyage, que l’idée a fait son chemin.

J’avais vraiment peur d’encrasser ma peau et de me retrouver avec des imperfections. C’est tout le contraire qui s’est produit. En bonus, ma peau sèche est chouchoutée et j’ai moins de rougeurs. Lorsqu’il m’arrive de revenir au démaquillage à l’huile, puis au nettoyage avec une crème, je perds clairement les bénéfices du “tout huile”.

Double nettoyage

Pendant une longue période, j’ai utilisé un baume pour me démaquiller, puis une crème ou un gel pour le second nettoyage. A l’heure actuelle, je suis passée à l’huile pour me démaquiller et au baume pour le second nettoyage, que je masse plus longuement et laisse parfois poser quelques minutes.

Je rince toujours mes produits au gant de toilette ou à la lingette et à l’eau tiède à modérément chaude (mais jamais trop !) en faisant attention à ne pas appuyer trop fort pour ne pas agresser la peau.

Les avantages des produits huileux pour le nettoyage du visage sont nombreux :

  • Les huiles sont très efficaces pour enlever le maquillage
  • Elles entraînent avec elles les impuretés et l’excès de sébum
  • Elles ne dessèchent pas et n’agressent pas la peau
  • Elles sont respectueuses du film hydrolipidique de la peau
  • Elles participent au maintien d’une bonne hydratation de la peau

Elles ont bien sûr d’autres propriétés, mais utilisées en nettoyant, elles ne restent pas suffisamment longtemps sur la peau pour que celle-ci en bénéficie pleinement.

J’utilise toujours un nettoyant crème doux le matin, c’est plus rapide que l’huile et moins contraignant, car pas de rinçage au gant. Le soir reste un moment pour moi, je prends donc le temps de me démaquiller et me nettoyer le visage à l’huile. En cas d’énorme flemme ou de grippe carabinée, j’utilise l’huile pour me démaquiller et la crème pour nettoyer.

Il est nécessaire de bien rincer ses produits, sous peine de voir sa peau s’encrasser. Je conseille le gant ou la lingette et pour les épidermes les plus sensibles, des produits qui se transforment en lait et se rincent facilement à l’eau (la gelée démaquillante de DeNovo par exemple).

Je n’utilise pas uniquement des produits labellisés “démaquillants”, un mélange ou une huile végétale seule fait très bien l’affaire.

Caroline Hirons préconise d’utiliser un démaquillant pas très cher, qui reste moins sur la peau et dont le but est de dissoudre le maquillage et un nettoyant dans lequel on peut investir un peu plus (mais là encore, rien n’est obligatoire). Je trouve cette idée pleine de bon sens !

En bref, je suis totalement conquise par cette méthode (et ma peau aussi) !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mademoiselle C.

7 Comments

  1. Tiens, c’est intéressant ! Et à vrai dire, je m’étais déjà posé la question… J’ai un peu peur que ma peau capricieuse couine un peu par contre, déjà que j’ai eu du mal à lui faire accepter le double nettoyage :) Mais je suis tentée d’essayer ! Il faut que je trouve un baume qui soit bien soluble dans l’eau malgré tout, pour éviter les résidus sur la peau en fin de nettoyage.

    • Je trouve que c’est le plus simple pour essayer, les baumes qui se rincent facilement à l’eau. Mais je suis la première étonnée du résultat ! Que t’arrive-t-il avec le double nettoyage classique ?

    • La procédure en elle même fonctionne, mais tu n’obtiendras pas les mêmes bénéfices qu’en effectuant un double nettoyage à l’huile tous les jours :) Mais ça peut toujours être un petit moment de confort de temps en temps !

  2. J’ai jamais pensé à nettoyer ma peau avec des produits huileux, j’utilise toujours des lotions, mais ça semble très efficace. Merci pour ces astuces, je vais les tester!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *